Jo Winter
Michel Danton

10 novembre 2017 – 7 janvier 2018

Jo Winter et Miche Danton à la galerie AMJ


Quand ces deux là se sont rencontrés lors d’une exposition commune, ils ont d’emblée noué une estime réciproque, magique, ainsi qu’une belle amitié autour de similarités et de propensions étonnamment parallèles et complémentaires à révérer les traces des histoires communes ou non qui s’incarnent encore dans les papiers rares, frustres ou précieux des siècles passés qu’ils collectionnent goulûment... pour leur offrir un substantifique retour en scène.

J’avais déjà programmé le premier des deux, Jo Winter, pour la fin de cette année 2017, au moment où l’hiver et la proximité du solstice donneraient un éclairage particulier à son œuvre expurgatoire de la conscience de l’horreur nazie qui accablât, parmi tant d’autres, les jeunes enfants allemands nés juste après guerre, et à l’espoir conjecturé d’un crédo plus lumineux pour le futur...
Il revint vers moi, quelques mois après, désirant faire de nouveau tandem avec Michel Danton, juste rencontré, autant aimé... pour une exposition commune entremêlée.
Si ce n’était le respect alloué à ces papiers précieux, ainsi que leur regain et leur expertise qui uniquement rassemblaient les deux hommes, cela s’arrêterait là, mais c’est dans les oppositions du touché, du cousu, du façonné, du tronçonné, du caché, du détourné, du sacralisé, du désacralisé, du moqué, du peint, du grave, du sculpté, du sérieux, du fondamental, que leurs deux artistes vont jouer ensemble avec leur oeuvre une partition tout en fugues et fuites majeures, mineures... vibrantes...
                                                                                          AMJ  


Ouvert  du jeudi au dimanche  11h – 19h


Vernissage le dimanche 26 novembre à partir de 16h30